Une association égyptienne d'agents de voyages ne dit pas de différence entre les compagnies aériennes et les agents de voyages libanais

 | Vacances all inclusive

Une association égyptienne d'agents de voyages ne dit pas de différence entre les compagnies aériennes et les agents de voyages libanais | Vacances all inclusive

L’Association égyptienne des agents de voyage (ETAA) de la Chambre de commerce du pays a tenu une réunion avec un certain nombre de sociétés de tourisme et d’aviation pour identifier les parties à l’origine du conflit entre Al-Masria Universal Airlines et un agent de voyages libanais.

Cette dispute a provoqué une crise pour certains vols libanais à destination de Charm el-Cheikh fin avril.

Nader Ayyad, membre du conseil d'administration de l'ETAA, a affirmé les relations solides qui unissent l'Egypte et le Liban.

"L'ETAA a tenu une réunion urgente à la lumière de l'annulation des vols des touristes libanais à destination de Charm el-Cheikh le mois dernier", a déclaré Ayyad dans un communiqué. Asharq al-Awsat en a reçu une copie.

Des agents de voyage et des compagnies d’aviation en Égypte ont assisté à la réunion et visaient à déterminer les causes de la crise, a indiqué le communiqué, soulignant que les entreprises égyptiennes ne violeraient pas leurs contrats avec leurs homologues libanais.

Il a évoqué l’accord conclu entre le directeur général de l’Aviation civile de l’aéroport international Rafic Hariri avec Mohammed Shehab al-Din et les compagnies aériennes égyptiennes, qui stipule que les avions transportant des touristes décollent du Liban avant le paiement intégral de leurs cotisations.

Ayyad a déclaré que le vol du 26 avril avait donné lieu à un accord avec Al-Masria Universal Airlines sur la nécessité d’organiser un voyage pour le retour des touristes libanais.

«L’ETAA a coordonné avec Al-Masria Universal Airlines de renvoyer des touristes et de faire pression sur les entreprises égyptiennes pour qu’elles assument leurs responsabilités et perçoivent la valeur du voyage», indique le communiqué.

Il a expliqué que dans ce cas, si une entreprise ne payait pas le montant dû pour le voyage de retour des passagers, elle resterait dans le pays jusqu’à ce que l’argent soit payé.

Al-Masria Universal Airlines a fourni des documents à l'ETAA, montrant que l'agent libanais ne s'engageait pas à payer les cotisations de la compagnie, ce qui avait amené l'entreprise égyptienne à annuler les vols de Charm el-Cheikh au Liban pour cet agent uniquement.

L’ETAA a souligné que toutes les compagnies aériennes égyptiennes avaient conclu tous les contrats restants avec les agences de voyages libanaises jusqu’à la fin des vacances, soulignant le plein respect et la plus grande reconnaissance pour toutes les entreprises de tourisme libanaises et le peuple libanais.