L'UE proposera des certificats de vaccin à temps pour les vacances d'été

 | Club vacances

L'UE proposera des certificats de vaccin à temps pour les vacances d'été | Club vacances

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne proposera ce mois-ci un certificat numérique à l'échelle de l'UE fournissant la preuve d'une vaccination COVID-19 qui pourrait permettre aux Européens de voyager plus librement pendant l'été.

L'exécutif européen a pour objectif de présenter ses plans pour un «laissez-passer vert numérique» le 17 mars et de coopérer avec les organisations internationales pour garantir que son système fonctionne également au-delà de l'Union européenne.

Le laissez-passer fournirait la preuve qu'une personne a été vaccinée, les résultats des tests pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés et des informations sur le rétablissement pour les personnes qui ont contracté le COVID-19.

"L'objectif est de leur permettre progressivement de se déplacer en toute sécurité dans l'Union européenne ou à l'étranger - pour le travail ou le tourisme", a déclaré lundi la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, dans un tweet.

La Commission souhaite mettre en place un système à l'échelle de l'UE pour empêcher l'éclosion d'accords séparés entre les pays de l'UE qui fragmenteraient son marché intérieur et pour éviter de se retrouver soumis à un système mis en place par un pays tiers ou par un géant de la technologie.

La commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, a déclaré que les livraisons de vaccins augmenteraient fortement dans les mois à venir.

«Les déploiements de vaccins doivent également suivre afin qu'il n'y ait pas de lacunes et qu'aucun vaccin ne soit laissé inutilisé», a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse.

Les dirigeants de l'UE ont convenu la semaine dernière de travailler sur les certificats de vaccination, les États membres du sud tels que l'Espagne et la Grèce étant particulièrement désireux de débloquer le tourisme cet été.

Cependant, il n'est pas encore clair si les personnes vaccinées peuvent encore transmettre le virus à d'autres. Certains pays, comme la France et la Belgique, ont également exprimé la crainte que la facilitation des voyages uniquement pour les personnes vaccinées ne soit injuste.

La Commission a déclaré vouloir éviter toute discrimination.

Les pays de l'UE seraient libres de fixer leurs propres critères d'entrée, bien que des frontières largement ouvertes rendent cette tâche difficile.