Jazz Comeback tombe court contre les pélicans

 | Vacances pas cher

Jazz Comeback tombe court contre les pélicans | Vacances pas cher

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

SALT LAKE CITY, Utah - Les Utah Jazz sont tombés aux mains des New Orleans Pelicans 129-124 dans le troisième match de leur road trip de quatre matchs.

Les Jazz ont maintenant abandonné leur deuxième match lors des trois dernières sorties, la première fois depuis début janvier, et semblent fonctionner sur des fumées avant la pause All-Star.

Bien qu'ils aient traîné par 17 à un moment donné au quatrième quart, le Jazz a réduit l'avance à aussi peu que un avant que leur retour ne tombe à court.

Les Pélicans ont quant à eux cassé une séquence de deux défaites consécutives grâce aux performances dominantes de Zion Williamson et Brandon Ingram qui ont combiné pour 52 points sur 21-37 en tirant dans la victoire.

Le jazz avait l'air fatigué au troisième trimestre

Bien que les Jazz se soient garantis le meilleur record de la NBA en entrant dans la pause All-Star, le bilan qu'il leur a fait physiquement semble rattraper ce road trip de quatre matchs.

Le Jazz a joué 48 minutes dans une défaite difficile contre le Miami Heat pour ouvrir le voyage. Puis somnambule pendant les 24 premières minutes de leur victoire contre les Orlando Magic avant que Donovan Mitchell ne les porte en seconde période.

Puis, après une première mi-temps solide, l'énergie Jazz les a abandonnés au troisième quart et les Pélicans ont construit une grosse avance qui a conduit à la victoire.

"Toutes les équipes de la ligue vont être fatiguées en ce moment", a déclaré l'entraîneur de jazz Quin Snyder. «C’est quelque chose que nous devons juste jouer. Nous pouvons toujours communiquer, nous avons eu des pannes dans le pick and roll là où il n’a pas changé. Juste beaucoup de choses différentes et si vous devez réfléchir plus dur et être plus urgent, ce sont des choses que vous pouvez contrôler.

Les équipes fatiguées manquent de manière caractéristique les tirs sautés, n'obtiennent pas d'arrêt en défense et arrêtent d'attaquer la peinture.

Au troisième quart, le Jazz n'a marqué que 24 points sur 11-27 tir du sol, 2-9 sur trois, n'a tenté aucun lancer franc.

De l'autre côté, le Jazz a permis à la Nouvelle-Orléans de marquer 40 points sur 15-23 au tir tout en effectuant 9-10 lancers francs et en retournant le ballon une seule fois.

Le Jazz a encore un match à jouer avant la pause des All-Star et c'est contre les 76ers de Philadelphie, en tête de la Conférence Est, mercredi. Le récit autour du Jazz sera très différent s'ils abandonnent trois sur quatre sur le tronçon qu'il aurait dû terminer ce road trip 2-2.

Joe Ingles a déclaré qu'il était fatigué après que le Jazz ait battu le Magic samedi, et Rudy Gobert a déclaré qu'il se sentait fatigué avant de retrouver son rythme plus tard dans la victoire. Mais pour l’instant, l’équipe semble avoir besoin d’une pause, et la pause All-Star à 48 heures seulement ne pourrait pas arriver à un meilleur moment.

Jazz Slow Starts continue contre les pélicans

Le Jazz a commencé à commencer les matchs plus lentement au cours des derniers matchs, ce qui a nécessité de plus grandes performances en seconde période pour remporter des victoires.

Voici les totaux et les déficits de Jazz au premier trimestre depuis le début de leur série d'adversaires coriaces au cours des 11 derniers matchs.

Contre. Pélicans: 23 (-3)

Contre. Magie: 22 (+1)

Contre. Chaleur: 30 (+4)

Contre. Lakers: 24 (+1)

Contre. Frelons: 35 (+0)

Contre. Tondeuses: 23 (-8)

Contre. Tondeuses: 24 (-1)

Contre. 76ers: 35 (-7)

Contre. Chaleur: 18 (-3)

Contre. Billets: 35 (+4)

Contre. Celtiques: 24 (-3)

En moyenne, les Jazz marquent 26 points par premier quart-temps et ont été devancés de 1,36 point après les 12 premières minutes du match.

Considérant que les Jazz ont une fiche de 8-3 dans l’étirement et ont surclassé leurs adversaires par une marge moyenne de 11 points sur l’étirement, c’est un important swing de 12 points au cours des trois derniers quarts du match.

"Nous voulons bien commencer le match, nous avons parlé de la dernière fois que nous les avons joués à domicile", a déclaré Snyder. "Ils sont vraiment sortis en transition et je pense que c'est l'une des choses les plus importantes, il faut être prêt à vraiment avoir l'urgence de la transition et ne pas abandonner les coups faciles."

Le Jazz est la 16e équipe classée de la NBA au premier trimestre avec un score de seulement 28,1 points par match, mais serait classé 28e si sa moyenne des 11 derniers matchs était restée stable pour la saison.

Considérant qu'ils sont la deuxième équipe au troisième quart et la quatrième au quatrième quart, ils ont suffisamment de biens immobiliers pour compenser leurs déficits précoces, mais au fil de la saison, se sortir de ces trous peut devenir plus difficile.

Les Jazz se dirigent maintenant vers Philadelphie pour terminer leur road trip de quatre matchs.