Débuts des Blue Jays à Buffalo; Clevinger hors

 | Vacances pas cher

Débuts des Blue Jays à Buffalo; Clevinger hors | Vacances pas cher

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Un aperçu de ce qui se passe autour des majors mardi:

___

NOUVEAUX DIGS

Les nomades du baseball, les Blue Jays de Toronto, emménagent enfin dans leur nouvelle maison au Sahlen Field à Buffalo, New York, lorsqu'ils affrontent les Marlins de Miami. Ce sera la première fois cette année que les Blue Jays seront l'équipe hôte. Le gouvernement du Canada ne les laisserait pas organiser des matchs au Rogers Centre de Toronto, craignant que des adversaires ne se rendent dans la ville au milieu de la pandémie de coronavirus. Pittsburgh a proposé de laisser les Blue Jays jouer au PNC Park lorsque les Pirates étaient sur la route, mais le gouverneur de Pennsylvanie, Tom Wolf, n'a pas signé.

Cela a laissé la filiale Triple-A du club à Buffalo, qui a accueilli pour la dernière fois un match de saison régulière de la Ligue majeure de baseball en 1915 lorsque les Blues de Buffalo ont terminé sixième de la Ligue fédéraliste à huit équipes. L'attente n'a pas été aussi longue pour les Blue Jays, qui ont passé les deux premières semaines de la saison à rebondir de Tampa à Washington en passant par Atlanta et Boston en attendant les préparatifs au Sahlen Field de 16 600 places (dont tous sauf quelques-uns. sera vide) pour être complet.

«Nous n’avons pas joué à Buffalo, donc c’est toujours un voyage sur la route», a déclaré le manager torontois Charlie Montoyo, dont l’équipe a une fiche de 5-8 après avoir parcouru la côte Est à la marelle. "Mais je vais dire qu'après les deux premiers matchs, cela devient en quelque sorte notre stade de baseball."

SUSPENSION DE SUSPENSION

Les A et les Astros attendent des informations de la Major League Baseball au sujet des punitions probables résultant d'un dégagement de bancs dimanche. Le voltigeur d'Oakland Ramon Laureano a déclaré lundi qu'il avait chargé l'abri de Houston après qu'Astros ait frappé l'entraîneur Alex Cintrón a fait une remarque grossière au sujet de sa mère, déclenchant la mêlée. Le manager de A, Bob Melvin, appelle à des sanctions sévères pour Cintrón. Le skipper de Houston, Dusty Baker, a déclaré que Cintrón était «plein de remords».

FÊTE FOUL

Le droitier indien Mike Clevinger ne fera pas son départ prévu contre les Cubs après que Cleveland ait appris qu'il avait rejoint son compagnon de rotation Zach Plesac en violant les protocoles COVID-19 en sortant après un match samedi à Chicago. Plesac a été contraint de rentrer chez lui séparément du club dimanche, tandis que Clevinger est rentré chez lui avec ses coéquipiers sans révéler qu'il était avec Plesac.

Cleveland a déclaré que Clevinger serait mis en quarantaine et testé jusqu'à ce qu'il enregistre deux résultats négatifs en 72 heures. Clevinger et Plesac pourraient être confrontés à une discipline supplémentaire de la part de l'équipe.

Dans d'autres nouvelles des Indiens, le manager Terry Francona reviendra au club après avoir raté huit matchs pour se reposer tout en faisant face à une maladie gastro-intestinale qui le dérange depuis l'entraînement de printemps en Arizona.

MAX EST DE RETOUR

L'as national Max Scherzer (0-1) devrait faire son départ prévu contre les Mets à Citi Field après avoir quitté sa précédente sortie tôt en raison d'un problème aux ischio-jambiers. Le triple vainqueur du prix Cy Young n'a duré qu'une seule manche mercredi dernier contre New York en raison d'un problème aux ischio-jambiers qui s'est manifesté pour la première fois le 29 juillet contre Toronto. Mais il se sentait bien en lançant un enclos dimanche et tentera de faire rouler Washington à la suite d'une éruption de 16-4 contre les Mets lors de l'ouverture d'une série de quatre matchs lundi.

___

Plus AP MLB: https://apnews.com/MLB et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright 2020 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.