La campagne Got To Travel n'est qu'un autre gâchis

 | Vacances all inclusive

La campagne Got To Travel n'est qu'un autre gâchis | Vacances all inclusive

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Il est tellement décevant de voir le gouvernement japonais gaspiller des centaines de milliards de yens d'argent des contribuables en poussant la campagne Go To Travel. Il est évident que l'effet de la campagne serait marginal pour ce qui est d'aider les petites entreprises de l'industrie touristique. Les personnes ayant une pensée rationnelle s'abstiendront de voyager dans les circonstances où nous assistons à une forte augmentation des cas confirmés de coronavirus non seulement dans les grandes villes mais également dans les préfectures de province.

La campagne ne profitera donc qu'aux entrepreneurs qui sont censés avoir une influence significative et des liens étroits avec les fonctionnaires. Ce n'est pas la première fois que le gouvernement utilise le coronavirus comme excuse pour dépenser l'argent des contribuables pour quelque chose qui ne profite qu'à une poignée de groupes dont les identifications ne sont pas clarifiées. En avril, le gouvernement a dépensé des dizaines de milliards de yens sur les Abénomasques uniquement pour les rappeler au début et plus tard pour voir de nombreuses personnes faire don des masques qu’elles ont reçus aux administrations locales parce qu’elles n’en avaient pas besoin. Aucune leçon apprise.

Josh Nakayama

Kurashiki, préfecture d'Okayama

Les opinions exprimées dans cette lettre à l’éditeur sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement les politiques du Japan Times.