"Les vacances ne sont pas encore là": Neil Lennon met en garde l'effectif face au Celtic face à Tierney

 | Vacances pas cher

"Les vacances ne sont pas encore là": Neil Lennon met en garde l'effectif face au Celtic face à Tierney | Vacances pas cher





Un gars de l’automne: Callum McGregor, as de la Celtic, est abattu par Lewis Stevenson d’Hibernian

Neil Lennon a déclaré à ses joueurs Celtiques qu'ils ne sont pas encore en vacances après avoir fait un blanc lors du match nul 0-0 contre Hibernian à Easter Road hier.

Les leaders de la Premiership de Ladbrokes ont pris neuf points d'avance sur les Rangers avec quatre matches à jouer, dont le premier à domicile contre Kilmarnock la semaine prochaine.

L'ancien skipper celtique, en charge jusqu'à la fin de la saison en février après le départ soudain de Brendan Rodgers à Leicester, n'a pas encore perdu en neuf matches et a conduit le club à la finale de la Coupe William Hill Scottish la semaine dernière avec un 3- 0 victoire sur Aberdeen.

Cependant, après un match nul face à Livingston lors du match précédent, il était loin d'être content de ce qu'il avait vu à Leith.

"C’était très frustrant de la part de joueurs de qualité", a déclaré Lennon, qui a révélé que l’arrière gauche Kieran Tierney pourrait être absent pour le reste de la saison en raison d’un problème chronique à la hanche et au bassin nécessitant le déplacement d’un spécialiste.

"Je ne sais pas s'il y a de l'inquiétude là-dedans, mais ce ne devrait pas être le cas. Nous devons aborder le début des matchs aussi bien que nous l'avons fait la semaine dernière, mais nous ne l'avons pas fait aujourd'hui et avons permis à Hibs de prendre pied.

"Si vous visez le titre, les vacances ne sont pas encore là. Oubliez le bruit qui règne." Vous pouvez gagner ici, vous pouvez gagner ici ", vous devez gagner le match et c'est ce qui me met en colère parce que nous montons et descendons à la minute.

"L'attitude de certains joueurs ne me rend pas heureux, mais je leur ai dit ce que j'attendais d'ici. Nous avions l'air chaotique, manquant parfois de physique, d'énergie et de qualité.

"Je ne panique ni ne crains rien. Nous dictons notre propre destin ici et nous devons le dicter un peu mieux que lors des deux derniers matches de ligue.

"Ça y est. Nous n'y sommes pas encore. Je pense que nous y arriverons éventuellement, mais nous devons nous approcher des matchs et commencer les matchs mieux."

Sur Tierney, l’Ulsterman a déclaré: "Il rencontre un spécialiste jeudi. Il est trop mal à l'aise pour jouer. Nous devrons suivre les conseils du spécialiste.

"Il a joué pendant un bon bout de temps mais il en est au point où il a trop mal."

C’était un autre bon résultat pour Paul Heckingbottom, qui a remplacé Lennon à Hibs en février et qui n’a pas encore perdu en neuf matches de championnat, bien que le Celtic l’ait éliminé de la Coupe William Hill Scottish le mois dernier.

Le gardien des Hibs, Ofir Marciano, a effectué plusieurs arrêts clés lors d'un match ouvert, mais celui-ci était loin d'être à sens unique.

Heckingbottom a déclaré: "En toute honnêteté, je suis déçu de ne pas avoir gagné parce que vous êtes gourmand, mais je suis vraiment ravi des longues parties du jeu, qui sont notre propos et la manière dont nous voulons jouer.

"Je suis tellement ravi pour les joueurs et fier d’eux."

HIBERNIEN: Marciano, Gray, Hanlon, Milligan (Slivka, 70 minutes), Horgan (Agyepong, 82 minutes), McNulty, Stevenson, Kamberi (Shaw, 70 minutes), McGregor, Omeonga. Sous-marins inutilisés: Bogdan, Bartley, Gauld, Spector.

CELTIQUE: Bain, Lustig, Ajer, Simunovic, Izaguirre, Brown, Ntcham (Rogic, 61 minutes), McGregor, Hayes (Sinclair, 70 minutes), Forrest (Weah, 84 minutes), Edouard. Sous-marins inutilisés: De Vries, Toljan, Benkovic, Burke

Arbitre: Nick Walsh

Homme du match: Ofir Marciano

Note de match: 5/10

Belfast Telegraph