Des vacances en Italie mais courtes, des villes d'art en crise

 | Club vacances

Des vacances en Italie mais courtes, des villes d'art en crise | Club vacances

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

(ANSA) - ROME, 11 JUILLET - Des vacances italiennes, mais courtes et plutôt proches de la maison, caractérisées par la mer, la gastronomie et le vin, le bien-être et les itinéraires verts tandis que la crise des villes d'art se poursuit sans relâche. Et surtout, il y a encore beaucoup d'indécis, ce qui est vraiment inédit pour cette période de l'année mais tout à fait compréhensible par rapport à ce qui s'est passé avec la pandémie. Il ressort de l'observatoire Confturismo Confcommercio et Swg sur l'indice de confiance des voyageurs pour juin selon lequel 93% des personnes interrogées, soit 16% de plus que l'an dernier, prendront des vacances en Italie.

Destinations préférées Pouilles, Toscane et Sicile. Les villes et les lieux d'art, généralement en tête des préférences, se retrouvent en quatrième position parmi les préférences des interviewés, cités par 15% contre 22% l'an dernier. Pour les 7% qui optent plutôt pour des destinations étrangères, le choix ne peut que se limiter au panorama européen où en Grèce, en France et en Espagne, déjà en vogue l'année dernière, l'Autriche s'ajoute comme nouvelle entrée, remplaçant l'Angleterre, normalement présente parmi les meilleures destinations de l'ère pré-Covid.

L'élément le plus frappant est également la «qualité» des vacances prévues: près de 4 interviewés sur 10 pensent partir en vacances de 2 ou 3 jours non loin de chez eux et ils deviennent 1 sur 2 s'il y en a. aussi ceux qui assument des vacances d'au moins une semaine, mais toujours sans beaucoup bouger de la résidence habituelle. (MANIPULER).