Le gouvernement finlandais encourage les voyages d'agrément intérieurs, mais la sécurité d'abord – Xinhua

 | Vacances all inclusive

Le gouvernement finlandais encourage les voyages d'agrément intérieurs, mais la sécurité d'abord – Xinhua | Vacances all inclusive

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

HELSINKI, 29 mai (Xinhua) - Le gouvernement finlandais a retiré vendredi sa recommandation de ne pas pratiquer le tourisme intérieur. Avec effet immédiat, les voyages intérieurs sont à nouveau autorisés "si les instructions de sécurité contre COVID-19 sont respectées".

Cependant, l'avis contre les voyages touristiques à l'étranger reste en vigueur, même si le gouvernement ne peut pas empêcher les citoyens de quitter le pays.

Le ministre des Affaires économiques, Mika Lintila, a indiqué dans un communiqué de presse que le secteur du tourisme avait beaucoup souffert de la pandémie de COVID-19 et que les voyageurs nationaux pouvaient aider l'industrie.

"Mais comme la pandémie n'est pas encore terminée, je lance un appel aux voyageurs et aux opérateurs touristiques pour que nous fassions tous notre part en faveur d'un tourisme sûr", a-t-il déclaré.

Le gouvernement a publié un ensemble de nouvelles lignes directrices sur les voyages intérieurs sûrs. Ils exhortent les voyageurs à éviter tous les contacts sociaux inutiles et confirment qu'en cas de maladie, les personnes sur la route ont le droit d'accéder aux soins de santé locaux. Les opérateurs touristiques doivent garantir une hygiène suffisante.

L'hiver dernier, le risque de surcharger les services de santé dans les principales destinations touristiques du pays a été l'une des raisons pour lesquelles le gouvernement a découragé les voyages d'agrément intérieurs.

Vendredi, des dirigeants municipaux de la région très populaire de Laponie, dans le nord de la Finlande, ont publié une déclaration dans laquelle ils souhaitent la bienvenue aux touristes "du moment qu'ils respectent les mesures de sécurité contre le virus".

Selon l'Institut finlandais de la santé et du bien-être social, vendredi après-midi, le pays avait confirmé 6 776 infections à COVID-19, dont 33 étaient nouvelles. Le nombre de morts a atteint 314 alors qu'au moins 5 500 personnes se sont rétablies. Enditem