Les voyages sont maintenant autorisés dans les communautés du Nunavik

 | Vacances derniere minute

Les voyages sont maintenant autorisés dans les communautés du Nunavik | Vacances derniere minute

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Après près de deux mois d'isolement, les habitants du Nunavik peuvent désormais voyager entre leurs communautés, à condition de suivre les directives de santé publique, a annoncé vendredi le gouvernement de la région.

Le gouvernement régional de Kativik a déclaré que l'interdiction de voyager entre les communautés de la région nord du Québec a été levée, mais les déplacements de l'extérieur de la région sont toujours interdits à quelques exceptions près. Les déplacements vers les sites miniers du Nunavik sont toujours limités.

Les résidents pourront voler entre les communautés du Nunavik à partir de lundi, en attendant un horaire de vol qui sera annoncé par Air Inuit, lit un communiqué de presse du gouvernement vendredi.

Il indique que les voyages en provenance du Sud restent limités aux travailleurs essentiels, aux voyageurs médicaux et "humanitaires".

Les restrictions locales de voyage sont levées en réponse à «l'envie des communautés de voyager, de voir les membres de leur famille, de travailler, de chasser, de pêcher et de se livrer à des activités traditionnelles», lit-on dans le communiqué.

- Administration régionale Kativik

Le Nunavik était mettre sous verrouillage le 3 avril, ce qui signifie qu'aucun vol de passagers n'a été autorisé vers l'une de ses 14 communautés.

En même temps, le Premier ministre Justin Trudeau a accepté une demande du Comité consultatif régional de préparation aux urgences du Nunavik d'envoyer des réservistes avec des Rangers canadiens dans la région pour aider à contenir la propagation du COVID-19.

Ce comité a été formé par le gouvernement régional Kativik pour aider à répondre à COVID-19 au Nunavik.

«Le verrouillage a fait des ravages»

"Le verrouillage a eu des conséquences néfastes sur la santé mentale de nombreux citoyens. C'est la saison où les gens pêchent traditionnellement le poisson et la faune pour leur subsistance", lit-on dans le communiqué de vendredi.

Les rencontres intérieures et extérieures sont désormais également autorisées dans la région - dans certaines limites.

Des groupes de 25 personnes ou moins peuvent se réunir à l'extérieur, tandis qu'un ménage peut avoir jusqu'à cinq visiteurs à l'intérieur.

Le gouvernement encourage les gens à se rassembler à l'extérieur plutôt qu'à l'intérieur et à limiter le nombre de personnes provenant de différents ménages. Il indique également que les personnes de différents ménages devraient rester à deux mètres l'une de l'autre.

Si un aîné ou une personne dans un ménage a une maladie chronique, il doit accorder la permission de se rassembler à l'intérieur et tout le monde doit porter un masque.

Le communiqué de presse précise que les tournois de golf sont désormais autorisés, à condition qu'ils respectent la limite de 25 personnes pour les rassemblements en plein air.

Les restrictions sur les bingos, les activités ecclésiastiques, la réouverture des lieux de travail et les "priorités en matière d'infrastructure" seront levées dans les prochaines semaines, a déclaré le gouvernement Kativik.

Il prévient toutefois que les restrictions pourraient être rétablies à tout moment de la transmission du COVID-19 au Nunavik.