Mise à jour: FG impose une interdiction de voyager dans 13 pays

 | Vacances derniere minute

Mise à jour: FG impose une interdiction de voyager dans 13 pays | Vacances derniere minute

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Le gouvernement fédéral a imposé une interdiction de voyager à 13 pays pour la propagation du coronavirus.

Les pays incluent la Chine, l'Italie, l'Iran, la Corée du Sud, l'Espagne, le Japon, la France, l'Allemagne, les États-Unis d'Amérique, la Norvège, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Suisse.

Les restrictions font partie des efforts du Nigéria pour éviter les écueils que salue la réponse tardive des pays qui ont maintenant des cas élevés et répandus du virus Corona qu'ils luttent maintenant pour contrôler.

Les restrictions qui entreront en vigueur le samedi 21 mars 2020 devraient durer quatre semaines en premier lieu.

Le secrétaire du gouvernement de la Fédération et président du groupe de travail présidentiel PTF COVID-19, Boss Mustapha, l'a déclaré mercredi à Abuja.

Il a annoncé que «le gouvernement fédéral suspend temporairement la délivrance de tous les visas à l'arrivée»
Il a révélé que le gouvernement fédéral du Nigeria restreint l'entrée dans le pays pour les voyageurs en provenance des treize (13) pays suivants; Chine, Italie, Iran, Corée du Sud, Espagne, Japon, France, Allemagne, Norvège, États-Unis d'Amérique, Royaume-Uni, Pays-Bas et Suisse. Ce sont tous des pays avec plus de 1 000 cas au niveau national;

«Vous vous souviendrez que mardi 17 mars 2020, le Groupe de travail présidentiel sur le COVlD-19 mis en place par M. le Président a été inauguré et a tenu son premier briefing.

Plus tôt à la fin de sa première réunion, le PTF avait annoncé l'interdiction de tous les déplacements des fonctionnaires et des fonctionnaires jusqu'à nouvel ordre,

«Ce matin, nous avons jugé nécessaire d'informer les Nigérians des nouvelles mesures prises après une évaluation de la situation mondiale. Ils sont les suivants:

«Toutes les personnes arrivant au Nigéria qui auraient pu visiter ces pays, quinze jours avant cette arrivée, seront soumises à un auto-isolement et à des tests supervisés pendant 14 jours;

«Le gouvernement fédéral conseille également à tous les Nigérians d'annuler ou de reporter tous les voyages non essentiels dans ces pays; et

«Le gouvernement fédéral exhorte les autorités de santé publique des pays à forte charge à effectuer un contrôle diligent des départs des passagers et approuve également ces conseils aux voyageurs pour qu'ils reportent leurs voyages au Nigéria.

«Ces restrictions entreront en vigueur le samedi 21 mars 2020 pour quatre (4) semaines sous réserve de révision.

La SGF avait annoncé à l'issue de la première réunion du groupe hier soir une interdiction de voyager pour tous les agents publics

«Après avoir dûment pris en compte la tendance et la propagation des nouvelles maladies, COVID-19 et les déclarations ultérieures de ces maladies comme pandémie par l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS, le comité a un comité a par la suite exhorté que nous intensifions notre système d'intervention d'urgence au plus haut niveau et a pris des mesures pour arrêter la propagation de la maladie.

Le Nigéria a enregistré trois cas avec deux tests positifs et un négatif jusqu'à présent

Mustapha a déclaré: «Nous voulons nous assurer que cela ne va pas au-delà de ces chiffres mineurs pour l'instant»

«Ainsi, de la part du gouvernement, nous avons décidé de conseiller qu'il est devenu nécessaire pour les fonctionnaires des ministères, départements et agences du gouvernement, y compris les organismes parapublics, que le gouvernement a interdit toutes les formes de voyages à l'extérieur du pays pour quelque raison que ce soit. que ce soit pour des réunions, y compris bilatérales, multilatérales, des conférences, des séminaires, des ateliers, des consultations, des négociations et toute autre forme de cérémonie »

La SGF a insisté sur le fait que ces interdictions resteront en vigueur jusqu'à nouvel ordre, jusqu'à ce que la situation de nature pandémique de la maladie se calme.

"Par cet avis, toute autorisation préalable de voyager à l'étranger pendant cette période est annulée en conséquence"

En ce qui concerne le grand public, nous voudrions fortement conseiller aux citoyens dans leur propre intérêt d'annuler ou de reporter tous les voyages non essentiels à l'étranger, y compris les voyages d'affaires et de vacances, en particulier dans les pays touchés par la maladie.

Il a également conseillé aux personnes «entrant au Nigéria depuis n'importe quel pays de s'isoler strictement pendant au moins 14 jours à la maison.

Il a conseillé au NCDC de veiller à ce que ses directives pour l'auto-isolement soient largement diffusées, même s'il a exhorté les Nigérians à observer des réglementations strictes sur l'hygiène publique, pour les éternuements, la toux, les poignées de main, entre autres.

Le gouvernement a également exhorté les Nigérians à restreindre les engagements inutiles qui conduiront à de grands rassemblements publics, tout en maintenant une bonne hygiène publique

Le PTF COVID-19 a un calendrier initial de six (6) mois et dans le cadre de son mandat, l'équipe devrait déployer des politiques qui renforceront «la stratégie nationale de réponse, en particulier dans les domaines des tests, du confinement et de la gestion des COVID-19; Renforcer la collaboration avec tous les niveaux de gouvernement, le secteur privé, les organisations confessionnelles, les sociétés civiles, les donateurs et les partenaires; ainsi que de créer la prise de conscience nécessaire parmi la population.

Le groupe de travail a également le pouvoir de «diriger le déploiement de tout actif national pertinent et, si nécessaire, de jeter les bases d'une recherche scientifique et médicale pour lutter contre toutes les maladies infectieuses émergentes.

Le groupe de travail est également chargé de conseiller le gouvernement sur la déclaration d'urgence nationale dans le cadre des mesures de confinement lorsque cela est nécessaire.

La SGF a déclaré que l'équipe devrait faire rapport régulièrement au président.

«Afin de bien cibler les activités du Groupe de travail, le président a également approuvé la nomination d'un coordonnateur national qui gérera le processus quotidien, en collaboration avec les institutions et structures existantes. Le coordinateur national sera responsable de la cohésion et de l'efficacité des rôles joués par les différentes agences, intervenant dans le traitement de la stratégie nationale de réponse », a-t-il déclaré.