Des routes vides font augmenter la vitesse de déplacement de 20% à LA, NYC, Chicago, Seattle, SF, Rome – GeekWire

 | Vacances all inclusive

Des routes vides font augmenter la vitesse de déplacement de 20% à LA, NYC, Chicago, Seattle, SF, Rome – GeekWire | Vacances all inclusive

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Le trajet du lundi matin semble très différent à Seattle au milieu de l'épidémie de COVID-19. (Photo GeekWire / Curt Milton)

Les mandats de distanciation sociale à travers le monde en raison de l'épidémie de COVID-19 laissent les routes des grandes villes étrangement nues pendant les trajets matinaux et nocturnes normalement dangereux.

Les nouvelles données d'INRIX, la société de données et d'analyse du trafic basée à Kirkland, dans le Washington, montrent que les vitesses de déplacement moyennes ont augmenté de 35% à Los Angeles et de 30% à Chicago pendant l'heure de pointe du lundi matin.

Les deux villes ont annoncé de nouvelles interdictions de restaurants et de bars ce week-end, en plus des fermetures d'écoles existantes et des mandats de travail à domicile fixés par les entreprises pour aider à ralentir l'épidémie de COVID-19.

Trevor Reed, analyste des transports chez INRIX, a déclaré que «les améliorations de la vitesse de déplacement sont étroitement liées aux mesures spectaculaires prises au cours du week-end pour réduire sa propagation».

Les autres villes qui connaissent des pointes de vitesse de déplacement similaires comprennent Saint-Louis (28%); Boston (25%); Miami (25%); Seattle (24%); et San Francisco (22%). Seattle a été le premier épicentre américain du nouveau coronavirus et son trafic a commencé à diminuer plus tôt ce mois-ci.

Rome (25%) et Milan (23%) ont également connu des augmentations alors que l'Italie lutte contre l'une des pires épidémies au monde. Selon INRIX, les villes européennes comme Londres et Munich n'ont pas vu de changements sur les routes aussi importants.

"La réponse plus lente du gouvernement britannique se traduit par des changements de vitesse de déplacement marginaux, tandis que la réponse retardée de l'Allemagne apparaît également en augmentations mineures", a déclaré Reed. «Alors que les frontières se ferment et que la mesure de distanciation sociale devient plus répandue aux États-Unis et en Europe, il est prévu que l'augmentation de la vitesse de déplacement moyenne continuera de s'étendre et convergera probablement à environ 30% plus vite que la moyenne.»

Les données INRIX proviennent principalement des systèmes GPS embarqués et des données mobiles.