Les fournisseurs de voyages doivent penser davantage aux «seconds portefeuilles»

 | Vacances derniere minute

Les fournisseurs de voyages doivent penser davantage aux «seconds portefeuilles» | Vacances derniere minute

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Malgré la volonté de recherche de voyage et de réservation pour être transparente, la moitié des passagers aériens disent qu'ils passent plus de temps qu'ils ne le souhaiteraient en utilisant les canaux numériques.

En ce qui concerne les hôtels, 45% des clients ont exprimé le même sentiment.

Les résultats font partie d'un livre blanc, commandé par Enterprise Ireland, intitulé «Maximiser les revenus tout au long du voyage du voyageur».

Sur le nombre total de voyageurs interrogés dans le rapport, 70% déclarent qu'ils souhaiteraient recevoir des offres personnalisées des agences de voyage et les trois quarts affirment être à l'aise de partager des données personnelles si cela permet d'économiser de l'argent ou d'améliorer l'expérience.

Le rapport souligne ensuite la nécessité pour les fournisseurs de voyages de suivre une voie de «vente au détail complète» à travers la création dynamique d'offres pertinentes et personnalisées.

Il décrit le commerce de détail complet comme la dernière étape de l'évolution du commerce de détail avec des fournisseurs désormais capables de tirer parti de technologies telles que l'analyse de données avancée, le mobile et l'apprentissage automatique pour aider à créer des offres de manière dynamique.

Un élément clé de la vente au détail complète consiste également à tirer parti de ce que le rapport décrit comme des «seconds portefeuilles», car les voyageurs peuvent fixer un budget pour les vols et l'hébergement, tandis que les achats et les divertissements semblent constituer une réserve de fonds secondaire.

Les fournisseurs de voyages doivent travailler pour ce budget grâce à un contenu riche, y compris des images, des vidéos et des descriptions détaillées des produits et services, indique le rapport.

Établissant des parallèles avec Amazon, le rapport indique que les compagnies aériennes et les entreprises hôtelières doivent offrir des produits et des services grand public.

* Le rapport complet, rédigé par Atmosphere Research Group, peut être téléchargé ici.