Retard de paie de vacances pour des centaines d'infirmières

 | Vacances derniere minute

Retard de paie de vacances pour des centaines d'infirmières | Vacances derniere minute

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Le conseil de santé du district de Christchurch a été critiqué pour avoir retardé les paiements aux infirmières pour leur travail supplémentaire à Noël et au nouvel an.

L'Organisation des infirmières de Nouvelle-Zélande (NZNO) a écrit une lettre au CDHB avec des inquiétudes concernant le traitement tardif de la paie à au moins 1500 infirmières qui ont travaillé des heures supplémentaires pendant la période des vacances.

Le grand nombre de personnel infirmier touché devra attendre la fin du mois de février - c'est un retard de six semaines, selon le syndicat.

L'organisateur du NZNO, Ron Angel, a déclaré qu'il s'agissait d'un non-respect de la loi sur la protection des salaires ainsi que d'un accord syndical distinct.

"Ils savent exactement combien de personnel ils ont pendant la période de Noël, les vacances . ils auraient dû être en mesure de l'anticiper. Ce n'est tout simplement pas suffisant."

Une infirmière, qui a demandé à ne pas être nommée, a déclaré qu'elle avait reçu un e-mail 10 jours après qu'elle était censée être payée au sujet d'une nouvelle date de paie pour les heures supplémentaires qu'elle avait travaillées.

Ce n'était pas la première fois que le personnel était touché par des retards de paiement, a-t-elle déclaré, et elle a blâmé la mauvaise gestion et la mauvaise planification de la DHB.

"C'est dégoûtant ... Je sais que certains de nos jeunes employés doivent compter sur leur mère pour couvrir leur loyer et leurs frais de subsistance à cause de cela", a-t-elle déclaré.

De nombreux travailleurs étaient des employés occasionnels de l'hôpital Hillmorton et de l'hôpital Burwood, a-t-elle déclaré.

Angel a dit pour le bien des infirmières qu'il espérait que la DHB pourrait trouver un moyen de traiter tous les paiements plus rapidement.

"Nous avons écrit une lettre et maintenant c'est au tribunal de la DHB d'apporter une réponse appropriée et nous nous attendons à ce qu'ils paient les gens rapidement", a déclaré Angel.

RNZ News a demandé une réponse au CDHB et attendait des commentaires lundi soir.