Passer le temps des fêtes: Thanksgiving

 | Vacances pas cher

Passer le temps des fêtes: Thanksgiving | Vacances pas cher

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Pour moi, Thanksgiving marque le début officiel de la saison des vacances! Thanksgiving est un moment propice pour renouer avec la famille et les amis et rendre grâces, en général, à un grand repas. Cependant, les vacances peuvent être une période très difficile pour certains, telles que le stress que cela peut avoir sur les finances, les absences du travail, les voyages, les relations avec des parents éloignés ou simplement la famille. Maintenant facteur dans un trouble de l'alimentation ou la convalescence d'un trouble de l'alimentation. Vous pouvez comprendre comment les vacances, en particulier l’Action de grâce, peuvent causer du stress supplémentaire. Alors, comment réussissez-vous l'Action de grâce si vous récupérez d'un trouble de l'alimentation, si vous êtes aux prises avec un trouble de l'alimentation, si vous suivez un traitement ou si vous êtes simplement en désordre?

Tout d'abord, reconnaissez que cela peut être une période difficile pour vous. Il est normal de se débattre ou de ressentir ce que vous ressentez. J'encourage tout le monde à parler avec leur diététiste et / ou thérapeute avant les vacances afin que vous puissiez planifier à l'avance et discuter de vos peurs. Peut-être que vous n’avez pas d’équipe de traitement, puis parlez à une personne en qui vous avez confiance et qui peut vous aider, ou peut-être que ce blog peut vous donner des conseils. La conversation de Thanksgiving est souvent entourée de discussions sur les aliments, de régimes alimentaires et d'exercices. Vous allez entendre «je vais définitivement avoir besoin de faire de l’exercice après avoir mangé ça», «je n’ai pas besoin de manger avant une semaine», ou «je n’aurais pas dû manger autant». Cela va arriver. Fixez cette limite que d'autres personnes peuvent déclencher (à leur insu), et rappelez-vous «je ne dois pas laisser cela dicter mon comportement ou mon rétablissement».

N'oubliez pas de remercier! Je vous mets au défi de prendre un moment de réflexion avant de manger, verbalement ou mentalement, et de noter une chose pour laquelle vous êtes reconnaissant lors de ce repas ou de ce moment. Que ce soit pour l’entreprise avec laquelle vous partagez du temps, l’aliment nutritif que vous procure ou même simplement pour vous offrir de la nourriture. Pensez en dehors de votre trouble de l'alimentation! En tant qu’êtres humains, nous nous concentrons facilement sur ce que nous aurions pu mieux faire, où nous voudrions être dans notre vie, ou pour nous comparer aux autres (corps, carrière, relations, état mental, etc.) et oublier de prendre le temps de pratiquer la compassion de soi. En remerciant pour ce que vous avez dans votre vie, plutôt que pour ce que vous ne voulez pas ou ne souhaitez pas avoir, vous pouvez commencer à reformuler vos pensées et à vous concentrer sur ce que vous appréciez et appréciez vraiment.