Les pertes de grève de GM poussent Adient à mettre en disponibilité 1 300 employés pendant les vacances

 | Vacances pas cher

Les pertes de grève de GM poussent Adient à mettre en disponibilité 1 300 employés pendant les vacances | Vacances pas cher

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Adient plc licenciera l’ensemble de ses effectifs aux États-Unis pendant la période des fêtes.

Le fournisseur de sièges basé à Plymouth a confirmé avoir Crain Vendredi matin, 1 300 employés non salariés de l'usine ne travailleront pas et ne recevront pas de salaire pour les semaines de Thanksgiving, du 25 au 29 novembre, et de Noël, du 23 au 27 décembre.

Mary Kay Dodero, directrice des communications pour Adient, a déclaré dans un courriel que la grève de General Motors pendant cinq semaines était à blâmer.

"Si Adient a une clientèle diversifiée à l'échelle mondiale, la perte imprévue de ventes et de profits causée par la grève de GM a des répercussions sur la région américaine d'Adient", a déclaré Dodero dans un courrier électronique. "Adient a décidé d'agir de manière proactive pour compenser cette perte et s'assurer que la société est bien positionnée à long terme."

Adient faisait partie des fournisseurs qui ont licencié au moins certains travailleurs de l’usine liés à la grève chez GM, sans toutefois confirmer le nombre de travailleurs touchés.

Le fournisseur a eu des difficultés financières depuis la scission de Johnson Controls Inc. en 2016, ce qui a entraîné plusieurs séries de licenciements au cours des 12 derniers mois. Plus récemment, Adient a enregistré une perte nette de 321 millions USD sur son chiffre d'affaires de 4,2 milliards USD au cours du troisième trimestre de son exercice financier, par rapport à un bénéfice net de 54 millions USD sur un chiffre d'affaires de 4,5 milliards USD au même trimestre l'an dernier.

Adient attribue la perte signalée à une dépréciation d’actifs d’impôts différés d’environ 250 millions de dollars, à une charge d’impôts supplémentaire de 50 millions de dollars et à des charges liées à la restructuration de 34 millions de dollars.

L’année dernière, Adient a suspendu son dividende en annonçant une perte nette de 1,35 milliard de dollars au quatrième trimestre. Depuis lors, il s'est concentré sur la réduction de la dette et la "flexibilité financière".

Malgré les pressions financières et l'impact de la grève, Adient a été favorisé par Wall Street.

Ses actions (NYSE: ADNT) ont augmenté de plus de 49% à 24,46 USD à la fermeture des bureaux jeudi.