Inondations en Espagne: le ministère britannique des Affaires étrangères publie un avertissement concernant les voyages

 | Club vacances

Inondations en Espagne: le ministère britannique des Affaires étrangères publie un avertissement concernant les voyages | Club vacances

Le Foreign Office a averti les Britanniques de planifier des vacances vers la fin de l'été dans l'est de l'Espagne après que des précipitations record aient provoqué de graves inondations sur des destinations prisées comme Alicante et Valence.

De fortes pluies, des inondations et même des tornades ont touché les îles Baléares et la côte nord-est de l’Espagne, les régions autour de Valence et d’Alicante étant les plus touchées.

À Ontinyent, au sud de Valence, «près de 300 mm sont tombés en 24 heures, la plus forte chute de pluie enregistrée depuis 1917», explique The Guardian.

«Nous avons eu 300 millimètres de pluie. Nous n’avons pas vu cela depuis un siècle », a déclaré Jorge Rodriguez, maire d’Ontinyent, au radiodiffuseur public espagnol TVE.

Les inondations ont provoqué des dégâts considérables et fait au moins deux morts. Une femme de 51 ans et son frère de 61 ans ont été retrouvés morts dans une voiture renversée emportée par les eaux de crue à Caudete, à une centaine de kilomètres au sud de Valence.

Les conditions météorologiques extrêmes ont incité le FCO (Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth) du Royaume-Uni à émettre un avertissement de temps violent dans les régions de Valence, Alicante, Murcie et Almeria les 12 et 13 septembre, en raison de «pluies torrentielles prévues».

Il avertit les voyageurs que «des crues soudaines peuvent se produire et causer des perturbations et des retards dans les services de transport», et recommande à tous les Britanniques qui se trouvent dans les régions touchées de suivre les conseils des autorités locales.

Le FCO a également fait référence à une déclaration de l’agence météorologique espagnole (AEMET), qui publiait cette semaine un avertissement météorologique «à risque extrême» après que les prévisions avaient montré que la tempête allait provoquer un autre déluge vendredi.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a félicité les services d'urgence pour leur travail d'atténuation des effets de l'inondation. "Nos remerciements pour leur travail et toute notre solidarité avec les milliers de personnes touchées par les pluies torrentielles", a-t-il tweeté.

L'inondation est le dernier d'une série d'événements météorologiques extrêmes qui ont frappé l'Espagne cette année. En juin, une vague de chaleur a battu des records nationaux, certaines villes atteignant des températures de 43,3 ° C.