Les voyages de longue distance pour la radiothérapie sont une réalité du père d'un malade en phase terminale

 | Vacances derniere minute

Les voyages de longue distance pour la radiothérapie sont une réalité du père d'un malade en phase terminale | Vacances derniere minute

Un père en phase terminale qui doit parcourir 450 kilomètres pour une radiothérapie tente de conserver de nombreux souvenirs de famille particuliers au cours de ses derniers mois.

Dimanche, Guy Simpson, un résident du lac Tekapo, a combiné une visite à Christchurch pour réduire la tumeur qui rétrécit ses voies respiratoires, en emmenant sa fille Maisy, âgée de deux ans, voir Disney sur glace.

Le gouvernement a promis 25 millions de dollars pour la construction de davantage de centres de radiothérapie régionaux, afin que des patients comme Simpson ne soient pas obligés de voyager aussi loin.

JOHN BISSET / STUFF

Simpson a combiné un voyage à Christchurch pour le rayonnement avec emmener sa fille à Disney on Ice.