De jeunes musulmans parcourant l'Australie rurale pour contester les idées fausses sur l'islam

 | Club vacances

De jeunes musulmans parcourant l'Australie rurale pour contester les idées fausses sur l'islam | Club vacances

Un groupe de jeunes musulmans australiens se lancent dans une expédition rurale à travers le pays pour combattre les idées fausses concernant leur religion.

Plus de 60 jeunes hommes de l'Association de la jeunesse musulmane Ahmadiyya (AYMA) se rendront dans six villes de ce week-end pour un «voyage de découverte de l'islam» de sept jours, qui se terminera par une réunion à Uluru.

Le groupe, composé de plusieurs lycéens et étudiants, couvrira plus de 30 000 km et s’arrêtera dans plus de 50 villes le long du parcours dans le but de promouvoir la cohésion sociale.

Les jeunes musulmans ahmadis d'Australie aident à planter des arbres lors d'un événement le mois dernier.

Twitter / MuslimYouthAU

Plus récemment, il a déclaré avoir été approché par une personne dans un bus qui lui avait dit que les musulmans créaient des problèmes en Australie.

"Quelqu'un m'a dit ouvertement ..." Que faites-vous ici? Tu devrais quitter ce pays. Tu devrais partir d’ici, à cause de toi beaucoup de problèmes sont créés »

"Je lui ai poliment dit ..." Regardez, vous savez, c’est votre point de vue, vous avez raison. Il y a des gens [causing problems] mais c’est une très petite quantité ».

M. Hadi a déclaré que l'AYMA était prête à réagir négativement à l'excuse et que les médias sociaux pouvaient être un lieu de discrimination et de propos offensants pour de nombreux jeunes musulmans.

Il pense que les commentaires sur les médias sociaux sont un problème à court terme, alors que dialoguer et converser apporte un changement de valeurs à long terme.

"Sur les réseaux sociaux, j'ai l'impression que c'est plus fréquent, les gens sont plus tentés de dire des choses qu'ils ne seraient peut-être pas à l'aise de dire dans un environnement autrement social", a-t-il déclaré.

"Nous essayons de contrer les idées négatives en fournissant des informations authentiques et en discutant véritablement de ce en quoi nous croyons et ce que nous défendons."

Compréhension à double sens

Le changement de mentalité pour ce voyage ne se limite pas à éduquer les autres sur l'islam. Les hommes participant au voyage ont également hâte d'en apprendre davantage sur le mode de vie rural australien et sur les défis auxquels sont confrontées les villes de la région.

M. Nasir estime que de nombreux jeunes apprendront beaucoup de cette expérience, car de nombreux membres de la communauté musulmane vivent dans des zones urbaines et ne comprennent pas nécessairement les villes de campagne.

«Aller plus loin… dans le pays et voir comment les gens y vivent et les défis qu’ils ont à relever… ce sera une excellente courbe d’apprentissage pour tous les jeunes membres de notre communauté, y compris moi-même», a-t-il déclaré.

L'un des cinq piliers de la foi musulmane comprend les actes de charité. Le pilier, la Zakat, consiste généralement à donner une proportion déterminée de la richesse à une œuvre de bienfaisance.

Le groupe espère étendre ses actions caritatives en aidant également à nettoyer les ordures dans les villes qu’il visite.

"Les gens croient que nos loyautés sont peut-être envers un pays du Moyen-Orient ou qu'ils ne sont pas fidèles à l'Australie", a déclaré M. Hadi.

«Ceci est tellement éloigné de la vérité et il n'y a rien de tel dans l'Islam. En réalité, l’islam enseigne que l’amour du pays dans lequel vous vivez fait partie de votre foi. »