La police s'apprête à autoriser des visiteurs juifs au mont du Temple

 | Club vacances

La police s'apprête à autoriser des visiteurs juifs au mont du Temple | Club vacances

La police devait décider d'autoriser les pèlerins juifs à visiter le Mont du Temple tôt dimanche, alors que les tensions religieuses montaient à la confluence des jours saints juifs et musulmans centrés autour du site sacré de la pointe de la flamme.

Le dimanche marque le début de l'Aïd al-Adha, fête islamique commémorant la fin du pèlerinage annuel du hadj à La Mecque, et du jeûne juif de Tisha B'Av, lorsque les Juifs pleurent la destruction des temples qui se trouvaient sur l'esplanade. et d'autres catastrophes de l'histoire juive.

Vendredi, la confiance musulmane Waqf, qui supervise le site, a exhorté les fidèles à fouler la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple et à empêcher les Juifs d'entrer, après que la police eut annoncé qu'ils envisageraient d'autoriser les visiteurs non musulmans.

Recevez l'édition quotidienne du Times of Israel par courrier électronique et ne manquez jamais nos meilleures histoires

Inscription gratuite

Les autorités israéliennes ferment traditionnellement le mont du Temple aux non-musulmans pendant les vacances islamiques, afin d'éviter que les tensions religieuses ne dégénèrent, mais des exceptions ont été faites lorsque les vacances juives coïncident.

Des fidèles musulmans font des prières au Mont du Temple, dans la vieille ville de Jérusalem, pendant la fête islamique de l'Aïd al-Adha, le 12 septembre 2016 (Sliman Khader / Flash90).

Ils ont déclaré que cette mesure répondait à l'annonce par la police qu'ils autoriseraient les Juifs à monter sur le site sacré.

"Les habitants de Jérusalem et de ses environs vont s'unir face aux ambitions des colons", ont-ils déclaré dans un communiqué, évoquant des visites de non-musulmans.

Bassem Abu Labda, un responsable du Waqf, a déclaré dans un appel téléphonique qu'Israël serait "sage" d'interdire les Juifs du Mont du Temple dimanche.

Yehudah Glick, membre du Likud à la Knesset, un autre militant du Mont du Temple, a qualifié le mouvement de Waqf de "provocation bon marché".