Sondage ELSTAT: les Grecs dépensent plus pour plus de vacances | Affaires

 | Vacances pas cher

Sondage ELSTAT: les Grecs dépensent plus pour plus de vacances | Affaires | Vacances pas cher

Les expatriés albanais rentrent chez eux pour les vacances.

Les résidents de la Grèce ont fait plus de voyages et dépensé davantage en voyages en 2018 par rapport à 2017, tout en passant plus de nuits loin de chez eux, selon une enquête sur les vacances publiée par l'autorité de statistique hellénique (ELSTAT) vendredi.

Voyager à l’étranger reste un rêve lointain pour la grande majorité des Grecs, tandis que pendant les vacances à l’intérieur des frontières du pays, la plupart d'entre eux séjournent dans leur propre maison de vacances, chez un ami ou un parent. En effet, les hôtels et même les chambres louées restent trop chers pour la plupart des touristes grecs.

L’année dernière, 4,8 millions de résidents du pays ont effectué 7,9 millions de voyages, soit une augmentation de 7,6% et 6% respectivement par rapport à l’année précédente. La plupart de ces voyages (96,2%) étaient pour des raisons personnelles et 3,8% à des fins professionnelles.

Sept voyages sur huit (87,4%) étaient des voyages intérieurs, contre 89,5% en 2017, tandis que les voyages à l'étranger ont augmenté de 12,5% à 12,6%. De manière remarquable, la principale destination étrangère des résidents grecs était l'Albanie, en raison de visites de résidents d'origine albanaise: 16,2% des voyages à l'étranger ont donc été effectués en Albanie, suivis de l'Italie avec 10,5%, du Royaume-Uni avec 7,8%, de la Bulgarie avec 7,5% et l'Allemagne avec 6,2%.

Le nombre total de nuitées passées a atteint 79,1 millions l’année dernière, tandis que les dépenses de voyages se sont élevées à 2,49 milliards d’euros, enregistrant des augmentations respectives de 10,4% et de 19,9% par rapport à 2017. ELSTAT a noté que 2018 était en fait la première fois en sept ans les voyages personnels ont dépassé 2 milliards d'euros.

Près des deux tiers (60,9%) des voyages personnels ont été effectués dans des logements non loués, c’est-à-dire des maisons de vacances appartenant à l’individu ou fournies par des amis et des parents. Ces voyages ont représenté 78,9% des nuitées. Les voyages dans les maisons de vacances des voyageurs ont enregistré une augmentation annuelle de 6,8% l’année dernière, et les nuits passées loin ont augmenté de 19,4%.

Environ un tiers des voyages à l'étranger ont duré entre quatre et sept jours, les dépenses moyennes par nuit s'élevant à 53,9 euros. Un quart des voyages intérieurs (24,1%) durent entre un et trois jours, durant lesquels le montant moyen des dépenses par nuit s'élevait à 73 euros, selon les données.