Le conseil municipal de Charlottesville débat de la statue de Sacajawea et des vacances à venir

 | Vacances derniere minute

Le conseil municipal de Charlottesville débat de la statue de Sacajawea et des vacances à venir | Vacances derniere minute

CHARLOTTESVILLE, Virginie. (CBS19 NEWS) - Lors d'une réunion lundi soir, le conseil municipal de Charlottesville a discuté de l'enlèvement de la statue de Lewis, Clark et Sacagawea sur Main Street, ainsi que de la fin éventuelle de la célébration de l'anniversaire de Thomas Jefferson dans la ville.

Au départ, le conseil municipal devait se prononcer sur la création d'une commission chargée de décider du sort de la statue de Lewis and Clark and Sacagawea sur Main Street. Ils ont finalement voté contre l’affectation de ressources à la constitution de la commission. Au lieu de cela, ils ont voté sur la création d'une session de travail composée d'amérindiens pour obtenir leur avis.

Les 75 000 $ initialement alloués à la commission serviront désormais à couvrir les frais de déplacement, d’hébergement, de restauration et de réunion des Amérindiens qui se rendront dans la ville pour exprimer leurs opinions.

Le maire Nikuyah Walker a déclaré que la décision devait être prise non seulement d'enlever la statue, mais également de créer une statue qui représente mieux Sacajawea, à l'instar des villes précédentes. Walker prit une photo d'une statue de femme amérindienne dans le Dakota du Sud intitulée "Dignité: de la terre et du ciel".

"Si nous sommes sur le point de déplacer quelque chose", a déclaré Walker, "il y aura un coût pour le déplacer, et nous parlons de quelque chose qui devrait vraiment se trouver au centre de notre ville. , devrait-il continuer à être cela, ou devrait-il être quelque chose comme ça ".

Grace Hays, Amérindienne de Charlottesville, a expliqué devant le conseil pourquoi les opinions des Amérindiens devaient être prises en compte dans cette décision. Hays a dit que la statue l'avait peinée quand elle l'avait vue pour la première fois.

"Quand vous approchez de son visage, vous voyez en quelque sorte qu'elle a l'air au moins inquiète," dit Hays. "Peut-être peur. Elle est accroupie, elle se cache, elle est là avec son bébé. J'ai mes sentiments pour la statue. Je pense aussi que sa famille, les sentiments de ses descendants, sont vraiment les plus importants en ce qui concerne la manière dont elle est décrite. "

La séance de travail devrait se réunir à l'automne.

La réunion a également fait l’objet d’une discussion animée entre les membres du conseil sur la question de savoir si l’anniversaire de Thomas Jefferson, le 13 avril, devrait être annulé comme fête de la ville, et le 3 mars, jour de la liberté et de la libération.

On se demandait si le jour de la liberté et de la libération serait un jour férié du vendredi au lundi ou un jour férié à célébrer ce jour-là.

Wes Bellamy et Nikuyah Walker étaient catégoriques sur l’ajout du Jour de la libération et la suppression du jour de Thomas Jefferson, soulignant le fait qu’il possédait des esclaves.

"Thomas Jefferson a déjà 365 jours de congés et je pense que c'est le cas ici à Charlottesville", a déclaré Bellamy. "Vous ne pouvez littéralement aller nulle part dans notre ville sans entendre ou voir un rappel de Thomas Jefferson."

Kathy Galvin n'a pas voulu supprimer Thomas Jefferson, qui célébrait sa célébration, soulignant ses autres contributions au pays et à la région.

"Supprimer l’anniversaire de Thomas Jefferson ne supprime pas l’histoire", a déclaré Galvin. "Cet anniversaire est toujours là. Ce qu'il a fait dans le passé est là."

Le Conseil a décidé de voter sur les vacances lors de sa prochaine réunion, le 1er juillet.

Copyright 2019 WCAV. Tous les droits sont réservés.