La Norvège interdit les voyages non essentiels depuis l'Australie

 | Vacances all inclusive

La Norvège interdit les voyages non essentiels depuis l'Australie | Vacances all inclusive

[wp_bhm_generator_generate thematic=8]

Les Australiens qui jusqu'à présent étaient éligibles pour entrer en Norvège à des fins non essentielles au milieu de COVID-19 ne seront plus éligibles, car les autorités norvégiennes ont retiré le pays de la liste des pays violets.

La liste des pays violets se compose de pays tiers répertoriés dans la liste de l'UE des pays tiers épidémiologiquement sûrs, qui ont des taux d'infection plus faibles, qui permettent aux voyageurs de ces pays d'entrer en Norvège à plusieurs fins supplémentaires que celles répertoriées comme essentielles.

"Les grands-parents, petits amis et autres de ces pays sont exemptés de l'interdiction d'entrée. Vous devez demander une autorisation préalable pour l'entrée des copines lorsque le pays de départ est violet, et le permis d'entrée ne peut être utilisé que lorsque le pays est violet», note le ministère norvégien de la Santé et des Services de soins dans un communiqué de presse.

Il souligne également que l'Australie n'est plus classée dans la catégorie des pays violets en raison d'une augmentation du nombre de cas détectés sur le territoire australien récemment.

Ainsi, à partir du lundi 20 septembre, les seuls pays de la liste violette sont la Nouvelle-Zélande, Singapour, Taïwan et l'Arabie saoudite.

Dans le même temps, le ministère note que des changements interviendront à partir de lundi concernant les arrivées en provenance de plusieurs États membres de l'Union européenne. Les voyageurs en provenance de Slovénie sont désormais soumis à l'obligation de s'isoler dans des hôtels de quarantaine, tandis que les arrivants des îles Féroé, ainsi que des régions finlandaises d'Ostrobotnie centrale SVD et de Laponie SVD.

Les seuls pays qui restent verts, dont les voyageurs ne sont pas soumis à des conditions d'entrée, autres que l'obligation de remplir un formulaire et de tester le CVODID-19 à l'arrivée :

  • Hongrie
  • Pologne
  • la République tchèque,
  • La région suédoise de Norrbotten
  • Les régions finlandaises de Länsi-Pohja SVD, Åland, Central Finland SVD, Satakunda SVD et North Karelia SVD.

La catégorie orange, quant à elle, comprend actuellement l'Italie, Saint-Marin, la Cité du Vatican, le Luxembourg, Malte, les îles Féroé et la Slovaquie.

Les régions nordiques suivantes sont également orange :

  • Les régions suédoises de Södermanland, Uppsala, Blekinge, Dalarna, Västernorrland, Kronoberg, Gävleborg, Jönköping, Halland, Jämtland, Örebro, Värmland, Västerbotten, Västmanland et Kalmar,
  • Régions danoises de la Zélande, du sud du Danemark, du Jutland central et du nord
  • Les régions finlandaises de Kymmenedalens SVD, Södra Savolax SVD, Centrale Hämeenlinna SVD, Norra Österbottens SVD, Norra Savolax SVD, Päijat-Häme SVD, Syd-Österbottens SVD, Östra Savolax SVD, Birkalands SVelD, SVD E.

Les voyageurs des pays et régions oranges doivent avoir un certificat de test négatif avant l'entrée, remplir le formulaire d'inscription à l'entrée, se tester à la frontière à l'arrivée, et ils doivent être en quarantaine d'entrée.

Les mêmes règles s'appliquent aux personnes éligibles en provenance des pays rouges. Actuellement, la liste rouge des pays se compose de tous les pays qui ne sont pas listés en vert, orange, violet ou rouge foncé. Alors que la liste rouge foncé comprend la Slovénie, la Grande-Bretagne, les îles de l'Égée du Sud (Grèce) et les îles Ioniennes (Grèce).

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la Norvège a enregistré 981 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures et aucun décès, portant le nombre total de cas enregistrés depuis le début de la pandémie à 180 427, tandis que le nombre de décès reste à 841. Le pays compte une population de 5,328 millions d'habitants.

Les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies montrent que 92,4 % de la population adulte en Norvège ont reçu au moins la première dose d'un vaccin COVID-19, tandis que 81,6 % sont déjà complètement vaccinés.